L’écotaxe est-elle réellement enterrée ?

Il y a quelques semaines encore, le sujet de l’écotaxe était particulièrement sensible en France, notamment en Bretagne.

Le gouvernement a donc dû revoir sa copie.

Une écotaxe allégée proposée par le gouvernement

Le premier plan mis en place, puis démonté (au sens propre comme au sens figuré), par les manifestants, a connu un tollé monstrueux. Voici que la deuxième version vient d’être communiquée au grand public.

Au lieu de 14 000 kilomètres concernés, il ne s’agit plus « que » de 4 000 kilomètres de voies. Le coût de la taxe reste la même, à savoir 13 centimes d’euro par kilomètre. Selon l’ancienne ministre de l’écologie, Cécile Duflot, cette mesure est dénuée de sens et ne répond pas à la problématique de départ (diminuer le nombre de camions qui polluent en France).