Comment effectuer un voyage à Hawai à moindre coût ?

Voyager à Hawaii avec un faible budget est parfaitement faisable. Faire des économies ne rime pas forcément avec privation, sachant qu’on peut très bien profiter de ses vacances sans se ruiner. De l’hébergement aux distractions, on peut tout se permettre avec modération.

Choisir la période idéale pour un voyage pas cher à Hawai

 

Toutes les destinations suivent la même logique. À certaines périodes de l’année, le prix des vols coûte relativement cher. Dans le cas d’Hawaii, les périodes les plus chères s’étendent sur les mois suivants : janvier, mai, septembre et enfin octobre. Idéalement, on s’y rendra donc en février, le mois le moins dispendieux en termes de prix. On aura d’ailleurs à gagner le passage des baleines à bosse. Sinon, le mois d’avril est tout aussi intéressant pour regarder le festival « Aloha » lors des festivals d’Hawaï.

Séjourner dans une location abordable

Évidemment, lorsqu’on part en vacances, on doit avant tout trouver une chambre d’hôtel. Le constat est le même que pour le prix des billets. En haute saison, le tarif d’hébergement grimpe jusqu’à 200 $ la nuitée, parfois plus. Mais en s’aidant des comparateurs en ligne, on peut parfaitement trouver des logements pour moins de 120 $ la nuit. Une autre alternative est de séjourner en auberge de jeunesse. On peut en réserver à Honolulu et à Waïkiki. La nuitée coûte environ 30 $.

Manger malin, manger sain

À Hawaii, les restaurants facturent le dîner plus cher que le déjeuner. On préfèrera donc les repas copieux pour le déjeuner et les plats légers en soirée pour se nourrir à petits frais. Une autre option est de casser la nourriture de rue. Hawaii pullule de camions de restauration rapide, au moins une dizaine sur une même rue, pour goûter aux spécialités locales à moindre coût.

L’autre possibilité reste de faire soi-même son épicerie et de cuisiner les repas. Il faut toutefois faire attention au prix des produits au moment du choix et du passage en caisse. Les épiceries proposent effectivement deux prix : l’un pour ceux qui possèdent une carte de membre et l’autre pour ceux qui n’en ont pas.

Se déplacer intelligemment

À première vue, on a l’impression que les îles qui forment l’archipel d’Hawaii sont proches les unes des autres. Ce n’est qu’une impression, car parfois, pour aller d’une île à l’autre, il faut prendre l’avion ou le bateau. Des deux options, on retiendra le déplacement en bateau qui est moins onéreux. En ville, on optera pour le transport en commun, plutôt que de prendre un taxi si on a un budget serré.

Se comporter comme un local

C’est plus qu’évident : il faut faire attention à ne pas se laisser entrainer dans les invitations vers les lieux touristiques. L’accès à ces endroits coûte parfois vraiment cher. On privilégiera les pique-niques sur la plage et les balades dans les rues de commerce à ciel ouvert. On en profitera pour faire son marché et remplir son panier de produits frais provenant de la mer. Certaines animations en pleine ville sont accessibles à tous. Seules les activités lucratives nécessiteront de payer des frais. Entre temps, on peut profiter du soleil et du vent marin tout en se promenant dans les environs.