"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

La note de la France abaissée par l’agence Standard & Poor’s de « AA » à « AA- »

BestNewsFinanceLa note de la France abaissée par l'agence Standard & Poor's de...

La récente décision de l’agence Standard & Poor’s d’abaisser la note de la France de « AA » à « AA- » a secoué les marchés financiers et suscité de vives réactions. Quelles sont les implications de cette dégradation pour l’économie française et quels en sont les enjeux ? Analysons ensemble les conséquences de ce changement de notation.

La France voit sa note abaissée par Standard & Poor’s

L’agence de notation Standard & Poor’s (S&P) a annoncé vendredi 31 mai la baisse de la note de la France de « AA » à « AA-« , sanctionnant ainsi la détérioration de la position budgétaire du pays. Cette décision survient après que la France ait été notée « AA » par l’agence américaine, une excellente appréciation, mais assortie d’une perspective négative.

Raisons de l’abaissement de la note

S&P justifie cette décision en soulignant que le déficit budgétaire de la France en 2023 a été nettement plus élevé que prévu. L’agence estime également que le déficit ne pourra pas revenir sous 3% du PIB d’ici 2027. S&P note la France depuis 1975 et n’a révisé son appréciation à la baisse qu’à deux reprises. En 2012, il était déjà la première agence à retirer à la France son « triple A », la meilleure note possible.

Lors de sa dernière analyse de l’économie française en décembre, S&P avait déjà évoqué le risque de rétrogradation si la France ne réduisait pas suffisamment rapidement ses déficits ou si les intérêts d’emprunt augmentaient au-delà de 5% des recettes des administrations publiques.

Impacts sur l’économie française

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a tenu à rassurer en affirmant qu’il n’y aurait pas d’impact sur le quotidien des Français. Il a rappelé que sa stratégie restait la même : réindustrialiser, atteindre le plein emploi et maintenir la trajectoire pour revenir sous les 3% de déficit en 2027. Selon lui, la principale raison de cette dégradation est due aux mesures prises pour sauver l’économie française.

Malgré cette baisse de note, les deux autres principales agences internationales, Moody’s et Fitch, n’ont pas revu à la baisse la note française en avril et ont maintenu leur « Aa2 » et « AA- » respectivement, un cran en dessous de la note de S&P.

Comparaison avec d’autres pays

Avec cette nouvelle notation, la France rejoint des pays tels que l’Estonie ou la République tchèque qui sont également notés « AA-« . Cependant, la France reste mieux notée que l’Espagne par les trois principales agences de notation, malgré une dette légèrement inférieure et une pente descendante en raison d’une forte croissance.

En conclusion, la baisse de la note de la France par S&P met en lumière les défis budgétaires auxquels le pays est confronté. Cela souligne également la nécessité de poursuivre les efforts pour réduire le déficit et stabiliser la situation économique afin de regagner la confiance des investisseurs.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.