"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Le procès de l’équipe médicale de Maradona reporté suite à sa mort

BestNewsSantéLe procès de l'équipe médicale de Maradona reporté suite à sa mort

Le procès de l’équipe médicale de Maradona, impliquée dans les circonstances de sa mort, vient de prendre un nouveau tournant inattendu : il a été reporté. Cette décision soulève des questions et des spéculations quant aux enjeux et aux responsabilités qui entourent la disparition du célèbre footballeur argentin. Découvrons ensemble les tenants et aboutissants de cette affaire qui continue de passionner et d’interroger l’opinion publique.

Le procès très attendu de huit professionnels de santé pour négligence potentielle ayant entraîné la mort de Diego Maradona en 2020 devait commencer la semaine prochaine, mais il a été reporté au 1er octobre par un tribunal argentin. Cette décision a été prise par le tribunal qui a également décidé de ne pas accéder, pour le moment, à la demande de transfert du corps de l’ancien footballeur vers un futur mausolée formulée par ses enfants, selon une résolution publiée mercredi.

Diego Maradona, icône en Argentine et légende du football mondial, est décédé d’une crise cardio-respiratoire le 25 novembre 2020 à 60 ans, seul, sur un lit médicalisé d’une résidence de Tigre, au nord de Buenos Aires, où il était en convalescence après une neurochirurgie pour un hématome à la tête. En mars 2023, la justice argentine avait confirmé en appel le procès à venir de huit professionnels de santé, qui avaient été envoyés en 2022 devant la justice pour négligence potentielle ayant entraîné la mort de Maradona.

Parmi ces huit praticiens, on compte un neurochirurgien et médecin traitant, un médecin clinicien, une psychiatre, une psychologue, un chef infirmier et des infirmiers. Tous demeurent en liberté. Les accusés avaient contesté leur renvoi en procès et le chef retenu, évoquant un homicide involontaire, mais la justice a maintenu la qualification d' »homicide avec dol éventuel », passible de 8 à 25 ans de prison.

Pas de transfert de la dépouille pour le moment

En plus du report du procès, le tribunal a décidé de ne pas accéder, pour le moment, à la demande de transfert de la dépouille de Maradona formulée par ses filles et son ex-compagne. En effet, elles souhaitaient transférer les restes de l’ancien numéro 10, actuellement enterré dans un cimetière privé à Bella Vista, en banlieue de Buenos Aires, vers le quartier central de Puerto Madero afin d’en faire un mausolée accessible au peuple argentin et aux citoyens du monde.

Le juge a motivé cette décision temporaire en expliquant qu’il faudrait prendre en compte d’éventuelles mesures qui pourraient être requises dans le cadre du procès en cours. Ainsi, le corps de Maradona restera pour l’instant dans sa sépulture actuelle.

Le report du procès et la décision concernant le transfert de la dépouille montrent que cette affaire reste complexe et suscite de nombreuses interrogations. Il faudra attendre le 1er octobre pour que le procès de l’équipe médicale de Maradona puisse enfin commencer et que lumière soit faite sur les circonstances de sa mort.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.