"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

L’Inde sous le règne de Narendra Modi : une montée croissante des inégalités

BestNewsMondeL'Inde sous le règne de Narendra Modi : une montée croissante des...

Depuis l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi en Inde, les inégalités sociales et économiques semblent s’être creusées. Cette période de gouvernance a suscité de vives controverses quant à son impact sur la répartition des richesses dans le pays. Explorez avec nous les différents aspects de cette montée croissante des inégalités en Inde sous le règne de Modi.

Sous les deux mandats du nationaliste hindou, les inégalités sociales se sont creusées en Inde, avec une poignée de riches extrêmement riches, des pauvres aussi pauvres ou plus pauvres et une classe moyenne encore atrophiée.

Des disparités marquées entre les riches et les pauvres

Dans la capitale indienne, New Delhi, les contrastes socio-économiques sont flagrants. Dans des quartiers tels que Defence Colony, réservés aux classes aisées, on peut observer une concentration de richesses impressionnante. Les habitants, anciens hauts gradés de l’armée, entrepreneurs, responsables des médias et expatriés, vivent dans des maisons luxueuses et envoient leurs enfants fréquenter les meilleures écoles privées. Les emplois du personnel de maison, tels que les employées de maison, les cuisiniers et les jardiniers, sont également largement présents dans ces quartiers.

En revanche, à Khanpur, un quartier populaire situé à trente minutes de bus de Defence Colony, vivent des familles pauvres qui luttent pour subvenir à leurs besoins. Les loyers y sont abordables, mais les conditions de vie sont souvent précaires. Les habitants de ces quartiers, comme Rajni, une employée de maison originaire de l’Uttarakhand, travaillent dur pour survivre avec des revenus limités.

Des travailleurs journaliers en marge de la société

En parallèle de ces disparités, on peut observer une armée de travailleurs journaliers, dont beaucoup vivent dans des bidonvilles ou dans des chambres partagées près des quartiers aisés. Ces travailleurs sont souvent payés au jour le jour pour construire de nouveaux immeubles luxueux. Ils vivent dans des conditions difficiles, avec des rues non asphaltées et des revenus très faibles. Leurs économies sont envoyées dans leur village d’origine, où leur famille est restée.

Une classe moyenne en difficulté

Enfin, la classe moyenne indienne, pourtant considérée comme un moteur de l’économie, continue de souffrir sous le règne de Narendra Modi. Les salaires stagnent et de nombreux emplois sont précaires. Certains membres de la classe moyenne voient même leur situation se détériorer et glissent lentement vers la pauvreté.

La montée des inégalités en Inde a des conséquences sociales et économiques désastreuses. Les tensions sociales augmentent, la mobilité sociale devient de plus en plus difficile et la population la plus vulnérable se retrouve laissée pour compte.

Sous le règne de Narendra Modi, l’Inde a connu une montée croissante des inégalités sociales. Les riches deviennent de plus en plus riches, les pauvres sont de plus en plus pauvres et la classe moyenne lutte pour maintenir son statut. Ces inégalités marquées mettent en péril la cohésion sociale et entravent le développement économique du pays. Il est essentiel que des mesures soient prises pour réduire ces écarts et offrir des opportunités équivalentes à tous les citoyens indiens.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.