"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

L’incroyable parcours de ‘Mad Max’ : d’un projet audacieux à une saga légendaire dans le monde post-apocalyptique

BestNewsFinanceL'incroyable parcours de 'Mad Max' : d'un projet audacieux à une saga...

Plongez dans l’univers fascinant de ‘Mad Max’ : de sa genèse audacieuse à son statut de saga légendaire post-apocalyptique. Une exploration captivante du parcours hors du commun d’une icône du cinéma.

L’incroyable parcours de ‘Mad Max’

George Miller, un médecin devenu réalisateur

Avant de devenir le réalisateur de la saga post-apocalyptique légendaire ‘Mad Max’, George Miller avait une toute autre carrière. Dans les années 1970, il était urgentiste dans une petite ville du Queensland en Australie. Il soignait les accidentés de la route, dans un pays où culte de l’automobile est une véritable passion nationale. En parallèle, Miller était également un cinéphile passionné.

George Miller a dépensé ses économies pour financer et filmer ‘Mad Max’, qu’il sortira en 1979. Ce premier volet brutal et nihiliste se déroule sur les autoroutes de la banlieue de Melbourne, dans un rodéo sauvage. Mais le véritable atout du film est la performance de Mel Gibson dans le rôle de Max Rockatansky, un policier amoureux de vengeance et veuf. Ce personnage marquera l’histoire du cinéma d’action.

De ‘Mad Max : le défi’ à une influence sur le cinéma de science-fiction

Trois ans après le premier opus, George Miller revient avec ‘Mad Max : le défi’ en 1982, peut-être son magnum opus. Ce second volet influencera le cinéma de science-fiction de la fin du XXe siècle. Dans le monde de Miller, un bidon d’essence est au centre de tueries et des guerriers motorisés habillés de cuir s’entretuent dans un désert à perte de vue.

La mise en scène de Miller gagne en ampleur et sera admirée par des réalisateurs comme James Cameron, qui dira que Miller avait lu dans son esprit en voyant ce film. George Miller confirme ainsi son statut de pionnier de l’âge d’or du cinéma australien.

Le troisième volet critiqué mais toujours culte

En 1985, sort le troisième volet de la saga, ‘Mad Max au-delà du dôme du tonnerre’. Si ce dernier est souvent critiqué pour avoir adouci le personnage de Max et avoir proposé une fiction édulcorée, il reste culte dans l’univers de ‘Mad Max’.

Le film explore une nouvelle facette du monde post-apocalyptique, avec une ville alimentée par du méthane et des duels à mort sous le Dôme du tonnerre. On s’éloigne des courses-poursuites et des voitures létales pour mieux comprendre cette société qui se reconstruit après des années d’anarchie.

‘Mad Max : Fury Road’, un retour en force avec une nouvelle héroïne

Trente ans après le dernier volet, George Miller revient avec ‘Mad Max : Fury Road’ en 2015. Présenté en ouverture du Festival de Cannes, ce film remportera six Oscars. Dans cette nouvelle aventure, c’est après l’eau que tout le monde court, et non plus le pétrole.

Avec un budget de 150 millions de dollars, George Miller se donne les moyens de ses rêves et offre des scènes d’action spectaculaires avec des véhicules customisés et une héroïne au volant. Charlize Theron incarne Furiosa, une Amazone au crâne rasé et amputée d’un bras. Tom Hardy reprend le rôle de Mad Max, mais c’est Theron qui vole la vedette.

Un nouvel épisode en préparation

Au vu du succès de ‘Mad Max : Fury Road’, George Miller a annoncé un nouvel épisode intitulé ‘Furiosa’. Prévue pour 2023, cette préquelle se concentrera sur la jeunesse de l’héroïne manchote, jouée par Anya Taylor-Joy. L’histoire se déroulera avant la perte de son bras et racontera sa quête de vengeance. Les premières images promettent un film aussi intense que les précédents.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.