"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Les grandes banques internationales tirent des profits gênants de leurs activités en Russie

BestNewsFinanceLes grandes banques internationales tirent des profits gênants de leurs activités en...

Les bénéfices controversés des grandes banques internationales en Russie

Plus de deux ans après l’invasion de l’Ukraine, vingt et une banques internationales continuent de générer des profits en Russie. Selon une étude de la Kyiv School of Economics, ces banques ont rapporté un total de 3,5 milliards de dollars en 2023, contribuant ainsi à hauteur de 970 millions de dollars aux recettes fiscales russes.

Les banques concernées et leurs activités lucratives en Russie

L’étude met en lumière plusieurs grandes banques internationales qui tirent des bénéfices importants de leurs activités en Russie. Parmi elles, on retrouve des poids lourds du secteur tels que Citibank (États-Unis) et UniCredit (Italie), ainsi que des banques moins connues comme OTP (Hongrie) et Raiffeisen Bank International (Autriche).

Raiffeisen Bank International, par exemple, possède un réseau important de banques de détail en Russie et représente 52% de ses bénéfices totaux. En 2023, elle a réalisé plus de 2,6 milliards d’euros de revenus et 1,34 milliard de bénéfices grâce à ses activités russes.

Des profits légaux mais ethiquement discutables

Ces profits générés par les banques en Russie ne sont pas illégaux en soi, tant qu’il n’y a pas d’embargo total envers le pays. Cependant, leur éthique est souvent remise en question. Il est légitime de se demander si les banques ont réellement besoin d’une présence dans la banque de détail en Russie, ou si elles pourraient continuer à effectuer des transactions commerciales sans servir les intérêts de l’armée russe et de ses vétérans.

La banque autrichienne Raiffeisen, par exemple, prétend chercher le moyen de se désengager du marché russe depuis le début du conflit en Ukraine, mais elle semble peu disposée à supporter une sortie coûteuse. Cette démarche soulève des doutes sur la sincérité de ses intentions.

Des recrutements controversés et des objectifs de croissance en Russie

La banque autrichienne Raiffeisen a récemment été critiquée pour avoir annoncé des dizaines d’offres d’emploi en Russie, certaines mentionnant des objectifs de croissance à deux chiffres de ses revenus. La banque affirme que ces objectifs n’ont pas été mis à jour depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, mais cela alimente les suspicions quant à ses véritables intentions.

Les profits controversés des grandes banques internationales opérant en Russie suscitent des questionnements sur leur éthique et leur responsabilité sociale. Il est nécessaire de revoir les pratiques de ces banques pour s’assurer qu’elles ne tirent pas profit des conflits géopolitiques et contribuent réellement au développement économique et social du pays dans lequel elles opèrent.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.