"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Guide pratique pour ne pas manquer les cinq étapes du Giro 2024

BestNewsSportGuide pratique pour ne pas manquer les cinq étapes du Giro 2024

2e étape : pas de retard à l’allumage

La deuxième étape du Giro 2024, entre San Francesco al Campo et Santuario di Oropa (161 km), est une étape à ne pas manquer. Bien que commencant par quatre-vingt-dix kilomètres de plat, les choses se compliquent rapidement avec les premiers reliefs jugés « haletants » par les organisateurs. La montée de Nelva suivie d’une descente rapide jusqu’à Biella constituent les premières difficultés de cette étape. Mais l’ascension finale vers le sanctuaire d’Oropa est le véritable défi. Avec des pavés, de nombreux virages et des pentes jusqu’à 13%, les coureurs devront donner le meilleur d’eux-mêmes pour s’imposer.

8e étape : première explication au sommet

La huitième étape du Giro 2024 promet d’être une journée intense. Il s’agit d’une étape courte de 152 km au cœur des Appenins, sans portion plate. Les coureurs devront affronter une descente piégeuse d’une trentaine de kilomètres avant d’atteindre le pied de l’ultime montée vers Prati di Tivo. Cette ascension de 14 kilomètres à 7% de moyenne (avec des pointes à 12%) comportent 22 virages qui pourraient être au goût des grimpeurs comme Romain Bardet (DSM-firmenich) ou Ben O’Connor (Decathlon-AG2R La Mondiale).

15e étape : 5 sommets et 222 kilomètres

La quinzième étape du Giro 2024 est la plus longue de la course avec 222 kilomètres. Elle se déroule entre Manerba del Garda et Livigno et offre cinq sommets aux coureurs. Parmi les points forts de cette étape figurent l’inédit Colle San Zeno et le célèbre Mortirolo, dont les pentes atteignent 16%. Ce dernier est situé à 70 kilomètres de l’arrivée et présente une pente irrégulière avec deux kilomètres à 19%. Cette étape sera donc décisive pour les coureurs les plus costauds qui tenteront de se placer pour le podium.

16e étape : deux gros morceaux aux extrémités

L’étape entre Livigno et Santa Cristina Val Gardena (202 km) est l’une des plus mythiques du Giro 2024. Le point d’orgue de cette étape est l’ascension du Stelvio, un col célèbre culminant à 2758 mètres, suivi de l’ascension du Passo Pinei et de l’arrivée à Val Gardena, avec une montée à 12% de moyenne. Entre les deux, une très longue descente permettra aux coureurs de reprendre leur souffle. Les trois derniers kilomètres sont presque entièrement en montée. Cette étape mettra à l’épreuve les grimpeurs comme le Colombien Daniel Martinez (Bora-Hansgrohe), qui possèdent le profil idéal pour briller.

20e étape : les Dolomites pour sceller le Giro

La vingtième et dernière étape du Giro 2024 se déroule dans les Dolomites, partant du lac de Santa Croce. Les coureurs devront gravir deux fois le Monte Grappa avec la montée de Pianaro, courte mais raide, avant de descendre légèrement vers l’arrivée. Cette étape sera cruciale pour sceller le sort des coureurs dans cette édition du Giro. Les favoris tels que Geraint Thomas (Ineos-Grenadiers) se sont d’ores et déjà préparés en effectuant des reconnaissances sur les trois derniers kilomètres de cette étape. Il faudra éviter de se faire surprendre la veille de l’arrivée, comme cela s’est produit lors de l’édition précédente.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.