"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Les pratiques trompeuses des fonds d’investissement prétendument durables

BestNewsFinanceLes pratiques trompeuses des fonds d’investissement prétendument durables

Les fonds d’investissement prétendument durables : une tromperie pour les investisseurs

La transparence et l’éthique sont des critères de plus en plus importants pour les investisseurs qui souhaitent placer leur argent dans des fonds d’investissement durables. Malheureusement, de nombreux gestionnaires d’actifs exploitent cette demande croissante en utilisant des pratiques trompeuses pour commercialiser leurs produits.

Des investissements dans les énergies fossiles malgré les promesses « vertes »

Les fonds d’investissement prétendument durables sont connus pour leur intitulé, promettant des investissements respectueux de l’environnement. Cependant, une enquête récente révèle que près de la moitié de ces fonds investissent encore dans des entreprises liées aux énergies fossiles, mettant en lumière la duplicité de ces gestionnaires d’actifs.

Prenons l’exemple du fonds HSBC USA Sustainable Equity ETF, qui se présente comme un produit « durable » visant à réduire les émissions de carbone et l’exposition aux réserves de combustibles fossiles. Pourtant, près de 3% de ses actifs sont des majors pétrolières et gazières bien connues. Cette pratique est courante parmi de nombreux autres fonds, mettant en évidence les limites des réglementations contre le greenwashing.

L’absence de critères d’investissement contraignants

Un autre problème majeur des fonds d’investissement prétendument durables est l’absence de critères d’investissement contraignants. Par exemple, l’assureur Allianz propose un fonds Climat 2021 qui prétend soutenir la transition vers une économie bas carbone. Cependant, 9% de son portefeuille finance toujours des entreprises énergétiques fossiles, sans aucune obligation d’investissement précise pour garantir cet engagement.

Cette absence de critères clairs permet aux gestionnaires d’actifs de continuer à investir dans des entreprises fossiles tout en se donnant une image positive et respectueuse de l’environnement.

La nécessité d’une meilleure réglementation et transparence

Face à ces pratiques trompeuses, il est crucial d’instaurer une réglementation plus stricte dans le domaine des fonds d’investissement durables. Les autorités de régulation doivent imposer des critères d’investissement clairs et contraignants, ainsi que des mesures de vérification pour garantir l’authenticité des investissements verts.

De plus, il est essentiel que les gestionnaires d’actifs soient plus transparents et fournissent des informations détaillées sur le contenu de leurs fonds. Les investisseurs doivent pouvoir prendre des décisions éclairées en connaissant précisément les entreprises dans lesquelles ils investissent.

Les fonds d’investissement prétendument durables sont souvent une tromperie pour les investisseurs, qui se retrouvent à financer des entreprises liées aux énergies fossiles malgré les promesses « vertes ». Il est urgent de renforcer la réglementation et la transparence dans ce domaine afin de garantir des investissements authentiquement durables et respectueux de l’environnement.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.