"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

La Grèce s’engage à préserver les ressources halieutiques avec une série d’initiatives

BestNewsGreenLa Grèce s'engage à préserver les ressources halieutiques avec une série d'initiatives

La Grèce s’engage à préserver les ressources halieutiques avec une série d’initiatives

Le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a récemment annoncé lors de la conférence Notre Océan à Athènes que la Grèce s’engageait à préserver les ressources halieutiques en mettant en place une série d’initiatives.

La première mesure annoncée est l’interdiction du chalutage de fond dans les parcs nationaux d’ici à 2026 et dans toutes les zones marines protégées d’ici à 2030. Cette pratique, qui consiste à racler les fonds marins avec d’immenses filets, est particulièrement néfaste pour la biodiversité. De plus, une étude scientifique a révélé qu’elle contribue à libérer jusqu’à 370 millions de tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère chaque année.

En plus de l’interdiction du chalutage de fond, deux parcs nationaux marins supplémentaires seront créés dans la mer Ionienne et la mer Egée. Ces nouvelles zones protégées augmenteront la surface des aires marines protégées en Grèce de 80%, couvrant ainsi un tiers des eaux territoriales du pays. Pour soutenir ces initiatives, le gouvernement grec allouera 780 millions d’euros à la protection des écosystèmes marins.

Cependant, certaines associations de défense de la nature restent prudents quant à l’efficacité de ces mesures. Ils estiment qu’il est nécessaire de garantir que le chalutage de fond ne soit pas simplement déplacé vers d’autres zones de haute valeur écologique. De plus, ils insistent sur la mise en place de mécanismes de contrôle pour s’assurer du respect de ces interdictions.

Une initiative locale à Amorgos

Sur l’île d’Amorgos, située en mer Égée, un groupe de pêcheurs locaux a décidé d’agir pour préserver les ressources halieutiques et l’écosystème marin. Face à la diminution des stocks de poissons et à la multiplication des déchets plastiques sur les rivages, ils ont créé l’association Amorgorama. Cette initiative bénéficie du soutien financier de deux fondations engagées pour l’environnement, le Cyclades Preservation Fund et la Blue Marine Foundation.

L’association Amorgorama met en place des pratiques responsables et durables de pêche. Ces pêcheurs cherchent à préserver l’équilibre de l’écosystème marin en évitant les méthodes de pêche destructrices et en se concentrant sur des techniques respectueuses de l’environnement. Leur objectif est de préserver les ressources halieutiques et de protéger l’écosystème marin pour les générations futures.

Cette initiative locale à Amorgos montre qu’il est possible de préserver les ressources halieutiques à l’échelle communautaire. En encourageant de telles initiatives et en mettant en place des mesures gouvernementales plus larges, la Grèce espère assurer la durabilité de ses ressources marines et contribuer à la préservation de l’environnement marin.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.