"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Cardiff City réclame 120,2 millions d’euros de préjudice suite à la mort d’Emiliano Sala

BestNewsSportCardiff City réclame 120,2 millions d'euros de préjudice suite à la mort...

Cardiff City réclame 120,2 millions d’euros de préjudice suite à la mort d’Emiliano Sala

Le club de football Cardiff City estime son préjudice à 120,2 millions d’euros dans le contentieux qui l’oppose au FC Nantes depuis la mort tragique d’Emiliano Sala en janvier 2019, selon une information de L’Equipe confirmée par l’avocate du club, Céline Jones. Cette analyse devait être formellement déposée au tribunal de commerce de Nantes lors d’une audience technique prévue pour fixer le calendrier de la procédure.

L’attaquant argentin Emiliano Sala est décédé à l’âge de 28 ans dans un accident d’avion au-dessus de la Manche, alors qu’il rejoignait Cardiff City, son nouveau club, auquel il avait été vendu par le FC Nantes. Malheureusement, il n’a jamais eu la chance de jouer avec son nouveau club.

Une précédente estimation de 100 millions d’euros

Cardiff City affirme que le FC Nantes était responsable du vol privé lors duquel le footballeur a perdu la vie et que le transfert n’était pas effectif au moment de l’accident. Par conséquent, le club gallois a saisi le tribunal de commerce de Nantes pour réclamer des réparations en raison des pertes de revenus et autres préjudices subis en raison de la tragédie.

Une estimation précédente évaluait ces préjudices à 100 millions d’euros, englobant notamment les pertes financières et de réputation liées à la descente de Cardiff de la première à la deuxième division. Le club soutient que si Emiliano Sala avait pu jouer, il aurait sûrement marqué des buts et aurait contribué à maintenir l’équipe en première division.

Les avocats du FC Nantes n’ont pas réagi dans l’immédiat. Cependant, ils avaient déjà qualifié l’attitude de Cardiff City de « jusqu’au-boutiste » dans leurs procédures précédentes. Par ailleurs, le Tribunal du football de la FIFA avait ordonné l’année dernière à Cardiff City de payer plus de 11 millions d’euros au FC Nantes, représentant le solde du transfert d’Emiliano Sala, sur un total initial de 17 millions.

La bataille juridique entre les deux clubs se poursuit, et cette nouvelle réclamation de 120,2 millions d’euros vient amplifier les enjeux financiers de cette affaire. Il reste à voir comment le tribunal de commerce de Nantes tranchera dans cette affaire complexe et tragique.

Source: L’Equipe

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.