"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Comment réduire ses impôts en bénéficiant des déductions du revenu imposable : 3 stratégies à adopter

BestNewsFinanceComment réduire ses impôts en bénéficiant des déductions du revenu imposable :...

Comment réduire ses impôts en bénéficiant des déductions du revenu imposable : 3 stratégies à adopter

L’une des stratégies les plus efficaces pour payer moins d’impôts est de jouer sur les déductions. En effet, les déductions permettent de soustraire des sommes du revenu imposable avant l’application du barème fiscal. Ainsi, les économies réalisées grâce à ces déductions ne sont pas prises en compte dans le plafonnement des niches fiscales à 10 000 euros. Il est donc essentiel de s’intéresser à ces investissements ou dépenses déductibles et surtout de ne pas les oublier lors de sa déclaration de revenus.

1. Versements sur un PER et assimilés

Les versements effectués sur un plan d’épargne retraite (PER), y compris un PER collectif ou sur un ancien support d’épargne retraite comme le Perp ou le régime Préfon, sont déductibles de vos revenus imposables. Cette déduction est limitée à un plafond équivalent à 10 % de vos revenus professionnels nets de frais de l’année 2022, avec un minimum de 4.114 euros si vous n’avez pas eu de revenus professionnels en 2022 ou si vos revenus sont inférieurs à 41.140 euros. Le plafond de déduction maximal est de 32.909 euros.

Si vous avez effectué des versements supérieurs à votre plafond, vous pouvez reporter l’excédent sur les plafonds non utilisés des trois années précédentes, en commençant par l’année la plus ancienne. Si vous êtes marié ou pacsé et soumis à une imposition commune, vous pouvez mutualiser vos plafonds de déduction. Cependant, il s’agit d’une option annuelle.

N’oubliez pas d’indiquer ces versements sur votre déclaration de revenus, dans la case 6QR. Les plafonds de déduction de chaque membre du couple sont ainsi additionnés, et vos cotisations sont déductibles dans la limite de ce plafond global. Elles s’imputent en priorité sur le plafond de déduction de l’année en cours, puis, le cas échéant, sur les plafonds des années précédentes.

2. Rachat de trimestres

Si vous avez effectué des versements pour racheter des trimestres de retraite, ceux-ci sont entièrement déductibles, que ce soit auprès du régime de base ou des régimes complémentaires. Si vous avez choisi d’étaler les paiements, ces sommes sont déductibles au fur et à mesure des versements.

Il vous suffit de corriger les montants préremplis sur votre déclaration en déduisant ces versements du montant de vos salaires ou pensions imposables. Toutefois, si vous n’avez perçu ni salaire ni retraite en 2023, vous pouvez déduire ces sommes de votre revenu global. Indiquez le montant des sommes versées dans la ligne 6DD de votre déclaration complémentaire 2042C.

3. Ascendant dans le besoin

Si vous avez aidé vos parents ou grands-parents en prenant en charge certaines dépenses à leur place, telles que les frais d’hospitalisation, d’hébergement en maison de retraite, les factures d’électricité, de loyers, vous pouvez déduire les sommes versées de votre revenu imposable en tant que pension alimentaire.

Cette déduction est intégrale, à condition que votre ascendant ne soit pas en mesure de subvenir seul à ses besoins et que vous puissiez justifier les sommes versées si l’administration fiscale vous le demande.

Si vous avez également pris en charge le salaire de la personne travaillant au domicile d’un de vos parents ou grands-parents éligible à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), vous avez le choix entre déduire cette somme de votre revenu imposable en tant que pension alimentaire ou bénéficier du crédit d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile.

Il est important de noter que si vous optez pour le crédit d’impôt, vous devez renoncer à déduire une pension alimentaire pour les autres frais supportés pour le même ascendant, et pas seulement ceux liés à l’emploi d’un salarié à domicile. Vous devez donc choisir entre ces deux avantages fiscaux.

En utilisant ces trois stratégies de déduction du revenu imposable, vous pouvez réduire efficacement votre pression fiscale et, par conséquent, payer moins d’impôts. N’oubliez pas de bien documenter et d’indiquer correctement toutes les dépenses déductibles sur votre déclaration de revenus afin de bénéficier de ces avantages fiscaux.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.