"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Comment capitaliser hors impôt grâce à l’assurance-vie

BestNewsFinanceComment capitaliser hors impôt grâce à l'assurance-vie

Comment capitaliser hors impôt grâce à l’assurance-vie

L’assurance-vie est un placement très avantageux en termes de fiscalité. En effet, l’argent placé dans un contrat d’assurance-vie n’est pas fiscalisé, du moins tant qu’il n’est pas retiré sous la forme d’un rachat partiel ou total. Cette particularité permet de protéger une somme d’argent tout en ayant la possibilité de la faire fructifier sur le long terme.

Il est important de noter que l’assurance-vie ne dispose pas de plafond de versements et il est possible d’avoir autant de contrats que l’on souhaite. Cependant, il n’est pas nécessaire d’en avoir plus de trois ou quatre, selon les conseils d’experts.

Une fiscalité avantageuse

L’argent investi dans un contrat d’assurance-vie profite de la capitalisation. Cela signifie que les gains et les dividendes perçus sont réinvestis dans le contrat, ce qui génère à son tour des intérêts et ainsi de suite. Les souscripteurs ont la possibilité de choisir des fonds en euros garantis en capital avec un rendement moyen de 2,60 % en 2023, ainsi que des unités de compte qui affichent des niveaux de risque variés.

Les arbitrages effectués au sein de l’assurance-vie ne génèrent pas d’imposition. Les gains sont également exonérés d’impôt tant qu’ils restent dans le contrat. Ainsi, les versements peuvent être effectués selon les besoins et il est possible de faire des rachats en cours de vie du placement ou de bénéficier d’une avance si nécessaire.

Lors de la récupération de l’épargne, seuls les gains sont soumis à la fiscalité. Pour les contrats souscrits depuis le 27 septembre 2017, les rachats avant huit ans sont taxés à 12,8 % plus 17,2 % de prélèvements sociaux sur les unités de compte. Après huit ans, la taxation est réduite à 7,5 % plus les prélèvements sociaux.

Il est également important de noter que l’assurance-vie bénéficie d’un abattement annuel de 4 600 euros pour une personne seule et de 9 200 euros pour un couple marié.

Un outil puissant de transmission

L’assurance-vie est un excellent outil de transmission de patrimoine. En cas de décès du souscripteur du contrat, les sommes placées reviennent aux bénéficiaires désignés et ne font pas partie de la succession. La fiscalité dépend de l’âge de l’assuré lors du versement des primes.

Les versements réalisés avant 70 ans bénéficient d’un abattement de 152 500 euros par bénéficiaire. Au-delà de cette somme, les capitaux sont taxés à 20 % jusqu’à 700 000 euros, puis à 31,25 % ensuite.

Quant aux versements effectués après 70 ans, ils bénéficient d’un abattement moins généreux de 30 500 euros pour tous les bénéficiaires. Toutefois, les intérêts restent exonérés. La transmission au conjoint survivant est totalement exonérée des droits de succession.

Grâce à la clause bénéficiaire, l’assurance-vie permet de transmettre des sommes à des personnes de son choix, qu’elles soient de sa famille ou sans lien de parenté. Cela permet d’avantager des proches ou des personnes de confiance, tout en réduisant la pression fiscale. Par exemple, pour un neveu dont les droits de succession s’élèvent à 60 %, l’assurance-vie permet de réduire considérablement cette charge fiscale.

Les autres options : contrat de capitalisation et tontine

En plus de l’assurance-vie, il existe d’autres options pour capitaliser hors impôt. Le contrat de capitalisation est proche de l’assurance-vie et permet une certaine flexibilité dans la gestion du patrimoine. Il peut également être souscrit par une personne morale, ce qui en fait un outil intéressant pour les sociétés.

Quant à la tontine, elle partage le régime fiscal de l’assurance-vie. Son principe est de réunir un groupe d’investisseurs qui placent leur argent dans un « pot commun » pour une durée définie. Lorsque la tontine arrive à échéance, l’argent est réparti entre les investisseurs selon un calcul spécifique. C’est un placement singulier qui peut être avantageux pour la préparation de la retraite.

En résumé, l’assurance-vie offre de nombreux avantages pour capitaliser hors impôt. Elle permet de faire fructifier son épargne tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. De plus, elle est un outil efficace pour transmettre son patrimoine. En complément, le contrat de capitalisation et la tontine offrent également des options intéressantes pour capitaliser de manière fiscalement avantageuse.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.