"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Tesla en proie à de nombreuses difficultés en 2024 : une année noire pour le constructeur automobile innovant ?

BestNewsFinanceTesla en proie à de nombreuses difficultés en 2024 : une année...

La baisse de l’action Tesla et les résultats financiers décevants

Depuis le début de l’année 2024, le cours de bourse de l’action Tesla a chuté de 30%, suscitant des interrogations quant à l’avenir du constructeur automobile dirigé par Elon Musk. Les résultats financiers du premier trimestre 2024, qui seront annoncés le 23 avril, s’annoncent mauvais, comme l’avait d’ailleurs prédit le fondateur de Tesla lui-même.

Cette baisse des ventes est notamment due à l’essoufflement du modèle phare de Tesla, le Model Y, qui a besoin d’une mise à jour pour stimuler les ventes, tout comme la Model 3 l’avait fait en 2023. Pour faire face à cette situation difficile, Tesla envisage de réduire ses effectifs de 10% afin de réduire ses coûts et préserver sa rentabilité.

Des perspectives de croissance freinées

La croissance de Tesla, largement soutenue par les perspectives de développement de la mobilité électrique, connaît un coup d’arrêt en 2024. Cette stagnation est accentuée par le départ de cadres importants de l’entreprise, à l’instar de Drew Baglino, vice-président de l’ingénierie chez Tesla.

Cependant, il est important de mettre les choses en perspective : en 2024, les véhicules électriques représenteront moins de 10% des véhicules produits dans le monde. La majorité des conducteurs continuent de préférer les moteurs thermiques. Convaincre cette majorité de passer à l’électrique reste un défi majeur pour l’industrie automobile, y compris pour Tesla.

Les défis à relever pour Tesla

Pour rivaliser avec les autres constructeurs, Tesla doit faire face à plusieurs défis. Tout d’abord, le constructeur a besoin de développer une citadine, le segment le plus important du marché automobile mondial, avec 700 millions de véhicules immatriculés. Cependant, les marges sont réduites et les risques élevés, notamment en termes de construction d’une nouvelle usine.

Par ailleurs, Tesla s’intéresse aux véhicules utilitaires, avec 300 millions d’unités sur les routes dans le monde. Cependant, Elon Musk souhaite une fois encore bouleverser le marché en offrant la conduite automatisée aux conducteurs de Tesla. Son objectif est de mettre sur la route une navette complètement autonome et de reprendre l’avantage sur ses concurrents.

La course à la conduite automatisée

Pour Tesla, l’enjeu majeur est le déploiement d’une navette autonome, prévu pour le 8 août. Elon Musk espère ainsi offrir un service de mobilité basé sur les kilomètres parcourus, où les consommateurs paieraient en fonction de leur utilisation. Cette conduite automatisée supervisée (FSD Supervised) est déjà disponible aux États-Unis pour 99 dollars par mois, et les premiers témoignages des utilisateurs sont positifs.

Perspective d’avenir incertaine

Malgré ces nombreux défis, Tesla avait connu une insolente croissance entre 2021 et 2023, doublant ses ventes de véhicules et ouvrant de nouvelles usines d’assemblage et de fabrication de batteries. Cependant, le constructeur se trouve désormais à la croisée des chemins et doit faire face à des choix stratégiques déterminants pour son avenir.

Il reste à voir si Tesla parviendra à relever ces défis et à convaincre une part plus importante de la population de passer à la mobilité électrique. L’année 2024 s’annonce donc décisive pour le constructeur automobile innovant fondé par Elon Musk.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.