"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

À Avallon, la communauté localement divisée suite à l’incarcération de son maire pour détention de drogues

BestNewsSantéÀ Avallon, la communauté localement divisée suite à l'incarcération de son maire...

Un bourg tranquille transformé en scénario policier

Ce dimanche 14 avril, la tension est loin d’être retombée à Avallon (Yonne), depuis que la maire, Jamilah Habsaoui (divers gauche), se trouve derrière les barreaux. Une semaine plus tôt, dans une maison appartenant à « madame le maire », 75 gendarmes ont réalisé une perquisition spectaculaire. Ils ont découvert au sous-sol du pavillon un important stock de stupéfiants, qualifié de « caverne d’Ali Baba », comprenant 70 kg de résine de cannabis et 1 kg de cocaïne. Une partie de la marchandise était également entreposée dans un cabanon situé derrière la propriété.

Les perquisitions à l’hôtel de ville et à la pharmacie où Jamilah Habsaoui exerce deux jours par semaine n’ont rien donné. Cependant, des saisies ont été réalisées aux domiciles de deux frères de la maire et de trois autres personnes, dont deux lingots d’or, des faux lingots, de l’argent liquide et des armes.

Ce bourg paisible de 6 000 habitants est désormais le théâtre d’une affaire digne d’un scénario policier. Les réseaux sociaux s’emparent de l’affaire et brocardent la commune comme une « mystérieuse cité d’or ». Le doute plane sur la maire, et la présomption d’innocence s’effrite.

Inquiétude et interrogations

La mise en examen de Jamilah Habsaoui ainsi que celle de ses deux frères, Rachid et Benaïssa Habsaoui, pour trafic de stupéfiants ont suscité une forte inquiétude et interrogations au sein de la communauté avallonnaise. Après soixante-douze heures de garde à vue et d’auditions, la maire a été envoyée en détention provisoire à la maison d’arrêt de Dijon. Ses frères, déjà connus de la justice, ont été placés en détention provisoire également.

Les habitants se questionnent : la maire était-elle au courant que sa maison servait de « planque » pour ce trafic de drogues ? Les avocats de la famille affirment que Jamilah Habsaoui n’est pas impliquée et qu’elle a été abasourdie par les découvertes réalisées par les enquêteurs.

Une communauté divisée

Cette affaire a profondément divisé la communauté avallonnaise. Certains soutiennent la maire, arguant de sa présomption d’innocence et affirmant qu’elle est victime d’un coup monté. D’autres, en revanche, sont scandalisés et estiment que cette affaire ternit la réputation de la commune.

Les réseaux sociaux s’enflamment et des débats houleux ont lieu dans les cafés et sur les quais de gare. Les Avallonnais sont partagés entre l’attachement à leur maire et le choc lié aux accusations qui pèsent sur elle et sa famille.

Face à cette division, la ville d’Avallon tente de maintenir une certaine stabilité et de préserver son fonctionnement municipal. Une élection anticipée pour choisir le nouveau maire devrait être organisée prochainement.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.