"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Narendra Modi en pole position pour les élections législatives en Inde : ce que vous devez savoir

BestNewsMondeNarendra Modi en pole position pour les élections législatives en Inde :...

Narendra Modi en pole position pour les élections législatives en Inde : ce que vous devez savoir

Les élections législatives en Inde débutent le 19 avril et se dérouleront sur une période de six semaines. Près d’un milliard d’électeurs sont appelés à élire les 543 députés de la chambre basse du Parlement indien lors de ce scrutin de grande envergure.

Le Premier ministre sortant, Narendra Modi, se présente à sa réélection

Narendra Modi, chef du gouvernement sortant, est candidat à sa réélection. Sous sa gouvernance, l’Inde est devenue la cinquième puissance économique mondiale et a enregistré une croissance économique de plus de 8%. Cependant, les inégalités ont augmenté et les violences envers les minorités religieuses, notamment les musulmans, se sont intensifiées.

Déroulement du scrutin

Les élections se dérouleront du 19 avril au 4 juin et se tiendront dans les 28 États et huit territoires de l’Inde. Le scrutin est uninominal à un tour : le candidat local ayant obtenu le plus de voix sera élu à la chambre basse du Parlement indien, appelée la Lok Sabha. Tous les Indiens âgés de 18 ans et plus ont le droit de voter, soit un total de 968 millions d’électeurs cette année.

Pour encadrer le scrutin, 15 millions d’agents électoraux seront mobilisés dans 1,05 million de bureaux de vote. Les électeurs utiliseront des machines électroniques pour voter. Le dépouillement des bulletins commencera le 4 juin et les résultats seront annoncés le même jour.

Coût de la campagne et financement des partis

Les dépenses électorales prévues pour cette campagne sont estimées à plus de 14 milliards de dollars, soit une augmentation significative par rapport aux élections de 2019. Le financement des partis politiques en Inde a longtemps été critiqué pour son opacité. En 2018, le système des « bons électoraux » introduit par Narendra Modi a été aboli, mais il est probable que les entreprises continuent de faire des dons au parti au pouvoir, le Bharatiya Janata Party.

Bilan de Narendra Modi

Narendra Modi bénéficie d’une opinion favorable auprès de 79% des Indiens, selon une enquête du Pew Research Center. Son gouvernement a réussi à hisser l’Inde à la cinquième place de l’économie mondiale et a mis en place des politiques visant à améliorer l’accès aux infrastructures de base, comme les toilettes et l’eau courante. Cependant, le pays reste confronté à de fortes inégalités, avec un taux de chômage élevé et une exclusion des femmes du marché du travail.

État des libertés en Inde

Sous la gouvernance de Narendra Modi, les droits et libertés des minorités ont reculé en Inde. Sa politique nationaliste hindouiste a entraîné des violences contre les musulmans et la remise en cause de leur citoyenneté. L’opposition politique et les médias ont également été attaqués par le pouvoir.

Principaux candidats de l’opposition

Une coalition de 27 partis politiques, l’India, affronte Narendra Modi lors de ces élections législatives. Les principaux leaders de cette opposition sont Arvind Kejriwal, chef du parti Aam Aadmi, Rahul Gandhi, chef du parti Congrès, Mamata Banerjee, ministre en chef du Bengale occidental, et M.K. Stalin, ministre en chef de l’État Tamil Nadu.

Programme de Narendra Modi en cas de réélection

En cas de réélection, Narendra Modi promet de faire de l’Inde l’une des principales économies mondiales d’ici 2027. Il souhaite également adopter un Code civil unique pour standardiser les lois hindoues concernant le mariage, le divorce et l’héritage. Le BJP espère également obtenir suffisamment de sièges pour pouvoir modifier la Constitution et redessiner les limites territoriales des États.

En somme, les élections législatives en Inde sont un enjeu majeur pour le pays. Narendra Modi est le favori pour remporter la victoire, mais l’opposition se mobilise pour tenter de le détrôner. Les résultats de ces élections auront un impact significatif sur l’avenir politique et économique de l’Inde.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.