"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Le veto de Washington bloque la reconnaissance de la Palestine à l’ONU

BestNewsMondeLe veto de Washington bloque la reconnaissance de la Palestine à l'ONU

Le veto de Washington bloque la reconnaissance de la Palestine à l’ONU

Les États-Unis ont opposé jeudi leur veto à une résolution, largement soutenue par les membres des Nations unies, qui aurait pu ouvrir la voie à une adhésion à part entière de la Palestine à l’ONU. En pleine guerre à Gaza, et alors que les tensions sont montées d’un cran entre Israël et l’Iran, les Etats-Unis ont bloqué jeudi à l’ONU l’adoption d’une résolution qui aurait pu élever le statut de la Palestine – actuellement « Etat observateur » – à celui de membre à part entière des Nations unies.

Une opposition fondée sur le processus de négociation

L’ambassadeur adjoint des États-Unis, Robert Wood, a déclaré au Conseil que le veto américain « ne reflète pas une opposition à la création d’un État palestinien, mais plutôt une reconnaissance du fait qu’il ne viendra que de négociations directes entre les parties ». Cette position fait écho à celle de l’administration américaine qui, depuis plusieurs années, soutient que la création d’un État palestinien doit être le fruit d’un accord négocié entre Israël et la Palestine.

Deuxième tentative palestinienne d’adhésion

Il s’agissait de la deuxième tentative palestinienne d’adhésion à part entière à l’ONU. Malgré le soutien de nombreux pays membres, la résolution n’a pas obtenu le nombre de voix nécessaires pour être adoptée, en raison du veto américain. Cette décision suscite de vives réactions et critiques, notamment au sein des pays arabes qui estiment que cela constitue un obstacle majeur à la reconnaissance de l’État palestinien.

La paix par l’inclusion, pas l’exclusion

Le représentant arabe au Conseil de l’ONU, Amar Bendjama, a déclaré que « la paix viendra de l’inclusion de la Palestine, et non de son exclusion ». Cette affirmation montre que la résolution de la question palestinienne passe selon lui par l’adhésion pleine et entière de la Palestine à l’ONU. Cependant, avec le veto américain, cette voie semble pour l’instant bloquée.

Un contexte marqué par la guerre à Gaza

Sur le terrain à Gaza, les conséquences de ce veto sont d’autant plus lourdes alors que la guerre fait rage. L’agence de presse palestinienne Wafa a publié une vidéo montrant des habitants de Gaza rentrant chez eux pour évaluer les dégâts après le retrait de l’armée israélienne de Nuseirat. Les images témoignent d’une dévastation totale avec des habitants tentant de récupérer leurs affaires parmi les décombres des bâtiments.

Le bilan officiel des morts à Gaza depuis le début du conflit approche les 34 000, selon le ministère de la Santé de l’enclave contrôlée par le Hamas. L’assaut militaire israélien en réponse à une attaque du groupe militant palestinien Hamas a également causé la prise en otage de nombreuses personnes, dont plus de 30 auraient perdu la vie.

Dans ce contexte, le veto américain vient ajouter une dimension politique supplémentaire à un conflit déjà marqué par de fortes tensions et des souffrances inimaginables pour les habitants de Gaza.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.