"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Optimisez vos travaux de rénovation énergétique grâce aux Certificats d’Économie d’Énergie et aux programmes de ‘coups de pouce

BestNewsimmoOptimisez vos travaux de rénovation énergétique grâce aux Certificats d'Économie d'Énergie et...

Optimisez vos travaux de rénovation énergétique grâce aux Certificats d’Économie d’Énergie et aux programmes de ‘coups de pouce’

Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) sont un moyen pour les grands fournisseurs d’énergie, appelés les « obligés », d’atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre fixés par les pouvoirs publics. Pour les particuliers, cela se traduit par la possibilité de vendre leurs CEE à ces fournisseurs.

Cependant, l’obtention des CEE peut parfois être complexe pour les ménages, qui ont du mal à les récupérer. Depuis le 1er janvier, l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) est chargée de les récupérer pour le compte des ménages lors de rénovations d’ampleur.

Pour de nombreux travaux, la récupération des CEE se fait toujours comme avant. Cela concerne notamment les rénovations simples, telles que le remplacement d’une chaudière ou l’isolation d’un mur.

Les CEE sont accessibles pour les résidences secondaires et ne sont pas soumis à des conditions de ressources, contrairement à l’aide MaPrimeRénov’. Cela en fait donc l’une des rares aides accessibles aux ménages plus aisés.

Les démarches à suivre

Pour bénéficier des CEE, il est nécessaire de faire appel à un artisan « reconnu garant de l’environnement » (RGE) et de réaliser des travaux éligibles. La liste des travaux éligibles est définie par le ministère de l’écologie et est régulièrement mise à jour.

Avant de signer le devis des travaux, il est conseillé de se renseigner sur la façon dont les CEE seront récupérés et sur leur montant. Il est également important de constituer son dossier de demande sur le registre national des CEE avant d’entreprendre les travaux. L’artisan RGE peut aider le ménage dans ces démarches.

Simulations en ligne

Pour savoir si vos travaux sont éligibles aux CEE, il existe des sites internet qui proposent des simulations en ligne. Parmi les travaux généralement éligibles figurent l’isolation des combles et des façades, l’installation de chauffage décarboné, les chaudières à condensation et les chauffe-eau solaires.

Il est donc recommandé de se renseigner en amont sur les conditions d’éligibilité et les montants des CEE auxquels vous pouvez prétendre.

Les aides ‘coups de pouce’

En complément des CEE, il existe des aides spécifiques appelées « coups de pouce ». Ces aides sont accessibles à tous les ménages, indépendamment des ressources.

Elles concernent par exemple le remplacement d’une chaudière au fioul ou au gaz par un équipement utilisant des énergies renouvelables, comme une pompe à chaleur. Le montant de la prime varie en fonction des ressources et des équipements choisis.

Pour le remplacement d’un équipement de chauffage au charbon, il est possible d’obtenir une prime en optant pour un appareil de chauffage au bois labellisé Flamme verte ou équivalent.

En optimisant vos travaux de rénovation énergétique grâce aux Certificats d’Économie d’Énergie et aux programmes de « coups de pouce », vous pourrez bénéficier de différentes aides pour rendre votre logement plus économe en énergie et réduire votre impact sur l’environnement.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.