"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Les 100 premiers jours d’Attal à Matignon : Un rapport d’évaluation sur ses débuts au poste de Premier ministre

BestNewsMondeLes 100 premiers jours d'Attal à Matignon : Un rapport d'évaluation sur...

Les 100 premiers jours d’Attal à Matignon : Un rapport d’évaluation sur ses débuts au poste de Premier ministre

Depuis sa nomination en tant que plus jeune Premier ministre de l’Histoire, Gabriel Attal a eu l’opportunité de passer en revue son parcours lors de ses 100 premiers jours à Matignon. Malgré l’urgence de la situation, il a réussi à faire le tour du poste à un rythme soutenu. Si Gabriel Attal avait été employé dans une entreprise classique, il aurait sûrement été invité à remplir un rapport d’étonnement, comme tout nouvel arrivant. Nous l’avons préparé à sa place.

Rapport d’étonnement de Gabriel Attal, envoyé au secrétariat de l’Élysée le 18 avril 2024

Nom Attal

Prénom Gabriel

Fonction Premier ministre de la République française

Date de début du contrat 9 janvier 2024

Type de contrat Contrat à durée indéterminée

Manager Macron Emmanuel

Votre recrutement

Quel est votre ressenti sur votre arrivée au sein de l’entreprise ?

Le départ de ma prédécesseure a pris du temps, tout comme la constitution de mon équipe. Cependant, il est clair dès le départ que cette entreprise prend son temps dans les processus.

Comment pourrions-nous améliorer le processus de recrutement ?

En cas de prochain remaniement, il pourrait être plus efficace de dresser en premier lieu une liste de personnes potentielles à intégrer plutôt que de rechercher des profils inaccessibles dans notre secteur. Cela permettrait de gagner du temps.

Votre arrivée

Qu’avez-vous ressenti lors de votre premier jour dans l’entreprise ?

J’étais soulagé d’avoir atteint ce poste avant mes 35 ans, ce qui correspond à mes objectifs professionnels.

Qu’est-ce qui a manqué durant votre intégration ?

Un uniforme estampillé « Matignon ». J’aime bien les uniformes.

L’image que vous aviez de l’entreprise correspond-elle à celle que vous avez après 100 jours en poste ?

Pas vraiment. On m’a présenté comme un fusible impopulaire destiné à faire le sale boulot. Pour le moment, c’est plutôt le contraire. On dit même que je suis plus écouté que mon manager.

Certaines pratiques vous ont-elles étonné ?

Le respect des horaires de travail. Certains dorment la nuit, paraît-il. Chacun organise sa vie professionnelle comme il le souhaite.

Quel est le point fort de l’entreprise qui vous a le plus surpris ?

La rapidité avec laquelle notre ancienne ministre de l’Éducation a pu se recentrer sur ses missions aux Sports. Cela démontre l’efficacité de notre service des ressources humaines pour offrir des opportunités de mobilité interne à nos collaborateurs.

Et le point faible ?

Il n’y a pas de projet de résidence étudiante pour permettre aux équipes de se détacher de mauvaises fréquentations. Il est nécessaire d’agir dès le plus jeune âge pour rétablir l’autorité.

Si vous aviez une « baguette magique », qu’aimeriez-vous réaliser dans l’entreprise ?

Nous souhaitons réaliser 10 milliards d’euros d’économies supplémentaires. Ce serait un bon début.

Vos relations dans l’entreprise

Comment jugez-vous les relations entre les collaborateurs ?

Les relations au sein de l’équipe sont bonnes, même si certains ont parfois un langage quelque peu fleuri, notamment lorsqu’il s’agit d’animaux domestiques. À ce sujet, Brigitte Bardot nous a déjà fait plusieurs remarques. Soyons exemplaires en ce qui concerne le bien-être animal.

Comment pourrait-on améliorer la communication interne ?

Pour la communication interne, il est difficile de se prononcer. Cependant, en ce qui concerne la communication externe, je vous renvoie à la note récemment envoyée aux équipes, qui met en évidence des « initiatives de communication non coordonnées, non concertées et non validées par le cabinet du Premier ministre ». Il serait préférable de centraliser les communications pour plus de fluidité.

Votre prise de poste

Êtes-vous satisfait de votre prise de poste ?

En janvier, j’avais un taux de satisfaction de 49 % auprès des Françaises et des Français, ce chiffre est maintenant de 42 %. Il me semble que ce score est supérieur à celui de mon manager. (À vérifier)

Avez-vous eu toutes les informations nécessaires avant votre arrivée ?

Oui, dans l’ensemble. Cependant, il aurait été utile d’avoir plus de communication préalable sur la situation financière de l’entreprise, qui est plus préoccupante que je ne le pensais.

Quelles sont les compétences qui vous manquent ?

Peut-être de l’expérience, mais j’ai 50 ans dans ma tête, donc ce n’est qu’un faux problème.

Des remarques sur la charge de travail ?

La charge de travail est bien moins importante que ce qui avait été annoncé. J’ai encore de la marge entre 3 heures et 5 heures du matin.

Qu’est-ce qui vous a étonné dans la manière dont nous servons nos clients ?

Je ne suis pas surpris, mais l’application de notre slogan « En même temps » dans toute la chaîne de production est un défi particulièrement excitant.

Quelle est la force de nos produits et services que vous ne soupçonniez pas avant de travailler dans notre entreprise ?

La capacité à s’approprier les idées de la concurrence, quelles qu’elles soient.

Quelle est la faiblesse ou le manquement qui vous inquiète le plus dans nos produits et nos services ?

Malgré nos efforts, les consommateurs ne semblent pas changer leurs habitudes et ne se tournent pas vers nos produits.

Que faudrait-il améliorer en priorité ?

La situation de l’hôpital, de l’éducation, de l’agriculture, de la sécurité, de la lutte contre les violences faites aux femmes, du logement, des banlieues, de la crise au Proche-Orient, de la pollution, du prix des carburants, de la condition animale et de la fin de vie. Et bien d’autres encore.

Vos outils de travail

Comment qualifieriez-vous les outils mis à votre disposition ?

J’ai l’impression que l’acoustique des locaux à la rue de Grenelle était meilleure. Cependant, je n’y ai pas passé suffisamment de temps pour en être certain.

Quels sont les outils dont vous souhaitez disposer ?

Je souhaiterais revoir cette question en 2027.

* Résultats des baromètres Ifop/Fiducial

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.