"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Elon Musk persiste malgré l’annulation en justice : son plan de rémunération chez Tesla de nouveau présenté aux actionnaires

BestNewsFinanceElon Musk persiste malgré l'annulation en justice : son plan de rémunération...

Le constructeur automobile Tesla va de nouveau soumettre à ses actionnaires, lors de sa prochaine assemblée générale qui aura lieu en juin, l’énorme plan de rémunération de son patron, Elon Musk. Ce plan, autorisé par le conseil d’administration du constructeur automobile en 2018, prévoyait de remettre au milliardaire des actions Tesla en fonction de l’atteinte de plusieurs objectifs sur dix ans. Il était estimé, lors de son adoption, à 56 milliards de dollars.

« Le conseil soutient ce plan de rémunération », a fait valoir le conseil d’administration du constructeur automobile américain dans des documents préparatoires publiés mercredi. « Nous y avons cru en 2018, en demandant à Elon de poursuivre des objectifs remarquables pour développer l’entreprise. Vous, en tant qu’actionnaires, y avez également cru en 2018 lorsque vous l’avez massivement approuvé. Le temps et les résultats n’ont fait que démontrer la sagesse de notre jugement. »

Un montant controversé

Toutefois, ce montant faramineux est loin de plaire à tous les actionnaires. Fin janvier, la juge d’un tribunal de l’Etat du Delaware, dans l’est des Etats-Unis, a ainsi tranché en faveur de l’un d’eux, qui réclamait l’annulation du plan. La juge a considéré que les actionnaires avaient reçu des informations « erronées » et « trompeuses » au sujet du conseil d’administration et du comité de rémunération, en amont de l’assemblée générale au cours de laquelle le plan avait été approuvé.

Un jugement que regrette le conseil d’administration de Tesla. Dans les documents préparatoires publiés mercredi, ce dernier écrit notamment que l’entreprise « ne serait pas là où elle est aujourd’hui sans les contributions, le leadership et la vision de M. Musk ».

L’entreprise est par ailleurs revenue sur la suppression de 10% de ses effectifs mondiaux, soit d’au moins 14 000 employés, annoncée plus tôt cette semaine. La mesure est justifiée selon elle par des besoins de « réduction des coûts et d’amélioration de la productivité ». « Au fil des années, nous avons eu une croissance rapide avec de multiples usines autour du monde », ce qui a conduit à « une duplication des rôles et des fonctions dans certains endroits ».

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.