"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Le défi de trouver douze jurés impartiaux pour le procès de Donald Trump

BestNewsMondeLe défi de trouver douze jurés impartiaux pour le procès de Donald...

Le défi de trouver douze jurés impartiaux pour le procès de Donald Trump

Le procès de Donald Trump, l’ancien président américain, accuse de payer l’actrice de films pornographiques Stormy Daniels pour garder le silence sur leur relation passée, constitue un véritable défi pour trouver douze jurés impartiaux. En raison de la notoriété du prévenu et de la polarisation politique aux États-Unis, cette étape cruciale de l’audience s’annonce difficile et pourrait prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Les critères de sélection des jurés

La procédure de sélection des jurés implique tout d’abord l’auto-récusation, c’est-à-dire que les jurés potentiels peuvent décider de se récuser eux-mêmes s’ils estiment ne pas pouvoir être équitables et impartiaux pendant le procès. Certains motifs tels que des obligations professionnelles, familiales ou une incapacité physique à assister à l’intégralité du procès peuvent également être invoqués.

Les jurés restants seront ensuite soumis à une série de questions visant à évaluer leur impartialité. Les questions portent généralement sur l’éducation, la situation professionnelle, la vie de famille et la manière dont ils s’informent. Cependant, l’affiliation politique et les votes aux élections passées ne seront pas abordés. Il est important de déterminer si les jurés peuvent mettre de côté leurs opinions personnelles et juger l’affaire uniquement sur la base des preuves et du droit.

La difficulté de trouver des jurés impartiaux

La notoriété de Donald Trump et la polarisation politique aux États-Unis rendent la sélection des jurés d’autant plus compliquée. Chaque camp tente de cibler les profils qui pourraient être favorables à sa cause. Les avocats de Donald Trump pourraient rechercher des jurés tels que de jeunes hommes noirs ou des hommes blancs de la classe ouvrière, tandis que les procureurs préféreraient des électeurs issus de quartiers démocrates et ayant un niveau d’études élevé.

Les avocats et procureurs auront droit à dix « récusations péremptoires » chacun, qui leur permettront d’écarter des jurés sans avoir à fournir d’explication. Cependant, l’utilisation de ces « jokers » pour écarter des personnes d’un groupe donné (basé sur l’origine ethnique, le sexe, etc.) a été jugée inconstitutionnelle en 1986.

La protection de l’anonymat des jurés

Pour protéger leur anonymat, les jurés potentiels ne sont désignés que par un numéro d’identification. Le juge a également décidé de ne pas rendre publics les noms des douze jurés retenus et de leurs six suppléants. Cette mesure vise à prévenir les pressions extérieures, étant donné l’ampleur médiatique de l’affaire et les enjeux politiques.

La sélection des jurés pour le procès de Donald Trump représente un défi de taille. La notoriété du prévenu et la polarisation politique rendent difficile la recherche de douze jurés impartiaux. Cependant, il est essentiel de trouver des jurés qui pourront juger l’affaire en toute objectivité, en se basant uniquement sur les preuves et le droit. La procédure de sélection s’annonce longue et complexe, mais elle est cruciale pour garantir un procès équitable.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.