"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Emmanuel Macron rend hommage aux résistants et victimes civiles du plateau du Vercors lors de la commémoration de la Libération

BestNewsMondeEmmanuel Macron rend hommage aux résistants et victimes civiles du plateau du...

Emmanuel Macron rend hommage aux résistants et victimes civiles du plateau du Vercors lors de la commémoration de la Libération

Pour la première fois dans l’histoire, un président de la République française a officiellement rendu hommage aux résistants et aux victimes civiles du plateau du Vercors. Cet événement marquant s’est déroulé lors de la commémoration de la Libération, le 16 avril 1944, à Vassieux-en-Vercors. Emmanuel Macron a tenu à honorer la mémoire de ces héros, qui ont bravé l’oppression nazie et qui ont payé un lourd tribut pour défendre la liberté et la démocratie.

Une visite historique

Cette visite du chef de l’État constitue un moment historique, car aucun président en exercice ne s’était jamais déplacé officiellement dans le Vercors pour rendre hommage aux maquisards et aux victimes civiles. Jusqu’à présent, seuls le général de Gaulle en 1963 et l’ancien président Nicolas Sarkozy en 2009 avaient visité cette région. Ce geste symbolique de la part d’Emmanuel Macron montre l’importance qu’il accorde à la mémoire de la Résistance et à la reconnaissance des actes héroïques des résistants.

Un hommage rendu à l’incarnation de la France indissociable de la République

Lors de son discours à la nécropole de Vassieux-en-Vercors, Emmanuel Macron a souligné que le plateau du Vercors était l’incarnation d’une France indissociable de la République. Il a rappelé l’importance de la résistance face à l’oppression et a rendu hommage aux maquisards qui ont lutté pour la liberté et la dignité de tous. Le président a également salué le courage des victimes civiles, qui ont été victimes de la violence nazie.

Une région martyre de la Seconde Guerre mondiale

Le plateau du Vercors est considéré comme une « forteresse naturelle » pendant la Seconde Guerre mondiale et a joué un rôle crucial pour les Alliés lors du Débarquement. Le village de Vassieux servait de lieu de parachutage pour les hommes et le matériel. C’est pourquoi la milice française a mené une opération brutale du 16 au 24 avril 1944, avant que les troupes nazies ne lancent leur assaut final. Les combats ont cessé le 27 juillet, mais la répression allemande a continué jusqu’au 3 août. Au total, 201 des 800 habitants du plateau ont été tués, et 639 maquisards des Forces françaises de l’intérieur (FFI) ont perdu la vie.

Un cycle d’hommages pour ne pas oublier

Cette commémoration du plateau du Vercors est la deuxième étape d’un long cycle d’hommages initié par Emmanuel Macron. Le président a déjà rendu hommage aux résistants du plateau des Glières et aux enfants juifs raflés par la Gestapo à la maison d’Izieu. Il a également envisagé d’organiser des milliers d’événements locaux pour encourager la mémoire de la Résistance. Dans les mois à venir, Emmanuel Macron prévoit de rendre hommage aux victimes civiles de la ville de Saint-Lô, ainsi qu’aux atrocités nazies perpétrées à Tulle et à Oradour-sur-Glane.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.