"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

La chute des ventes et des investissements dans les trottinettes électriques suite à l’engouement post-Covid

BestNewsGreenLa chute des ventes et des investissements dans les trottinettes électriques suite...

La chute des ventes et des investissements dans les trottinettes électriques suite à l’engouement post-Covid

Moins d’unités vendues et budget d’achat en baisse: le marché français des trottinettes électriques a marqué le pas en 2023 après l’euphorie ayant suivi la pandémie, selon un bilan publié mardi.

Les chiffres compilés par la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FPMM) et le cabinet d’étude spécialisé Smart Mobility Lab confirment une tendance qui se confirme depuis plusieurs années.

Une baisse des ventes et une contraction du marché

Avec 678.000 trottinettes électriques neuves vendues en 2023, le marché a accusé un repli de 10,7% par rapport à 2022. Cette année-là, il avait déjà chuté de 16%, brisant la forte hausse enregistrée pendant cinq ans. Et alors qu’en 2022, le marché avait continué à croître en valeur pour atteindre 345 millions d’euros, il s’est contracté de près de 20% à 277 millions d’euros l’année dernière, selon la FPMM.

Outre la baisse des volumes, ce phénomène est dû à un recul du prix de vente moyen, de 11% sur un an à 408 euros. En 2022, ce prix avait bondi « de plus de 33% du fait de l’augmentation des coûts d’approvisionnement », notamment ceux du fret maritime. Cependant, le ticket d’entrée reste « au-dessus du prix moyen des années 2020 (322 euros) et 2021 (341 euros) », remarque la fédération.

Une montée en gamme du marché

De fait, la tendance à la montée en gamme du marché s’est poursuivie l’année dernière. Alors que les trottinettes de moins de 500 euros captaient 92% du marché en 2021 et 76% en 2022, elles n’étaient plus qu’à 66% en 2023. Les appareils valant plus de 800 euros représentaient l’année dernière 11% des achats (+7 points en un an).

Cela traduit, selon Jean Ambert, dirigeant de Smart Mobility Lab, « un marché qui devient plus mature (…) lorsqu’il y a du renouvellement, 80% des utilisateurs montent en gamme, avec des critères de performance plus marqués », alors que les premiers achats sont ceux d’une « découverte ».

Un usage axé sur les trajets urbains du quotidien

Autre signe de l’entrée dans l’âge de raison, 60% des engins de déplacement personnels, dont une écrasante majorité de trottinettes électriques, servent à des trajets urbains du quotidien, par opposition aux promenades, explique M. Ambert.

Selon la FPMM et Smart Mobility Lab, « depuis la période Covid, de 2020 à 2023, il s’est vendu plus de 3,25 millions d’unités de trottinettes électriques pour un chiffre d’affaires d’1,14 milliard d’euros » en France.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.