"Veuillez noter que les images utilisées dans nos actualités sont fournies uniquement à des fins illustratives et ne reflètent pas nécessairement la réalité ou la véracité des propos tenus. (image ia)"

Emmanuelle Durand et Vincent Anglade mettent en avant le thème du vivre ensemble dans leur première édition des Nuits de Fourvière

BestNewsMondeEmmanuelle Durand et Vincent Anglade mettent en avant le thème du vivre...

Emmanuelle Durand et Vincent Anglade ont placé la barre haute pour la première édition des Nuits de Fourvière en mettant en avant le thème essentiel du vivre ensemble. À travers cet événement artistique majeur, les artistes ont su capturer l’essence de la cohésion sociale et de l’harmonie communautaire.

Dans un monde où les divisions et les tensions sont parfois prédominantes, cette initiative audacieuse vise à célébrer la diversité, à encourager le dialogue interculturel, et à promouvoir la solidarité entre les individus. Les Nuits de Fourvière se positionnent ainsi comme un espace de rencontre, d’échange et d’émancipation collective.

Une édition des Nuits de Fourvière placée sous le signe du vivre ensemble

Les Nuits de Fourvière sont un festival incontournable de la scène culturelle lyonnaise. Pour leur première édition en tant que codirecteurs, Emmanuelle Durand et Vincent Anglade ont choisi de mettre en avant le thème du vivre ensemble. Dans une interview accordée à Franceinfo Culture, ils expriment leur souhait de conserver l’héritage du festival tout en apportant leur propre patte et en veillant à accueillir de nouveaux publics.

Une ouverture réussie pour les Nuits de Fourvière

Le spectacle d’ouverture, intitulé « The Pulse », a rencontré un vif succès auprès du public lyonnais. Emmanuelle Durand et Vincent Anglade se disent ravis de l’accueil réservé aux artistes lors de cette première soirée. Ils soulignent également l’énergie que dégage l’ouverture du festival, qui se déroule sur deux mois et propose une programmation riche et variée.

Préserver l’héritage et ouvrir le festival à de nouveaux publics

Les nouveaux codirecteurs sont conscients de l’importance de préserver l’ADN des Nuits de Fourvière, avec sa pluridisciplinarité et sa dimension festive. Ils ont également travaillé sur l’ouverture du festival à de nouveaux publics, en organisant notamment des événements dans d’autres quartiers de Lyon. Cette volonté d’ouverture se matérialise également par des propositions spécifiques pour les familles et les enfants, avec des horaires adaptés.

Imprimer leur patte tout en conservant la cohérence artistique

Emmanuelle Durand et Vincent Anglade ont apporté leur propre patte à cette première saison des Nuits de Fourvière. Ils ont réfléchi à comment diversifier la programmation tout en conservant la cohérence artistique du festival. Ils ont notamment misé sur des formes artistiques plus importantes, avec des spectacles qui investissent toute la scène du grand théâtre antique. La clôture du festival promet également une création d’envergure avec Mourad Merzouki.

Le thème du corps au cœur de l’édition 2024

Le thème « faire corps » a guidé les choix artistiques de cette édition. Emmanuelle Durand et Vincent Anglade ont souhaité mettre en avant des projets engagés qui explorent le corps comme moyen de lutte contre les inégalités et les discriminations. Plusieurs spectacles illustrent cette dynamique, avec des propositions qui abordent des sujets tels que le racisme, le féminicide et la question du vivre ensemble.

Des initiatives pour rendre le festival plus inclusif

Les nouveaux codirecteurs ont également mis en place des initiatives pour rendre le festival plus inclusif. Ils ont travaillé avec une association qui encourage l’écriture de personnes ne se sentant pas légitimes. Des textes écrits par environ 80 personnes sur le thème du « faire corps » ont été publiés et lus dans le théâtre de l’Odéon. Des spectacles « Relax » ont également été prévus pour accueillir les personnes en situation de handicap psychique et mental.

La porosité entre les différentes disciplines artistiques

Emmanuelle Durand et Vincent Anglade, tous deux issus du monde de la musique, voient la porosité entre les différentes disciplines artistiques comme une richesse. Ils soulignent que les Nuits de Fourvière proposent 70% de musique et 30% de projets explorant d’autres champs artistiques tels que le théâtre, la danse et le cirque. Cette diversité artistique permet de faire dialoguer les disciplines et d’offrir une programmation variée et cohérente.
En mettant en avant le thème du vivre ensemble, Emmanuelle Durand et Vincent Anglade donnent une nouvelle impulsion aux Nuits de Fourvière. Ils conservent l’héritage du festival tout en apportant leur propre vision et en veillant à l’ouvrir à de nouveaux publics. Cette première édition reflète leur engagement pour une programmation pluridisciplinaire, engagée et inclusive.

La rédaction Bestnews
La rédaction Bestnews
L'équipe responsable du site d'actualité rapide Bestnews. Les dernières news de manière claire et concise. Avec Bestnews, vous pouvez être sûr de recevoir les nouvelles les plus importantes de manière rapide et efficace, sans perdre de temps dans les détails inutiles.