Vers la liquidation de l’UMP ?

Décidément, l’opposition est en pleine déliquescence sur l’échiquier politique français. En effet, après le scandale de Bygmalion qui avait entrainé la démission de Jean-François Copé, le partie est en pleine crise économique.

Un trou de 80 millions d’euros

En cause, un trou financier de plus de 80 millions d’euros. Au fil des mois, les finances de l’UMP se sont dégradées et ce malgré l’aide de leurs militants il y a peu dans le cadre du « Sarkothon ». Le triumvirat à la tête de l’UMP (Juppé, Raffarin et Fillon) estimerait presque qu’il est préférable de dissoudre le parti à l’agonie, c’est dire.

Alors que les couacs du gouvernement Valls se multiplient, il n’y a aucun parti capable de donner de l’écho à ces faux-pas afin d’interpeller la population. La période estivale aura des allures de nettoyage de printemps à l’UMP…