Mariage forcé : Des parents condamnés à Thonon-les-Bains

Une affaire de mariage forcé a été jugée récemment à Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie. Celle-ci a abouti à la condamnation à 6 mois de prison avec sursis de deux personnes, les parents d’une jeune fille d’à peine 16 ans qu’ils voulaient marier contre sa volonté.

Interdiction formelle du mariage forcé en France

Il est interdit de forcer des gens à se marier en France, ce qu’ignoraient probablement ces parents. Ces derniers n’ont pas été sages en essayant d’obliger leur fille, qui n’a que 16 ans, à épouser un parfait inconnu. En 2017, ces parents voulurent accompagner leur enfant en Algérie pour y préparer son mariage. L’adolescente était promise à un jeune homme. Seulement, les choses ne vont pas se passer comme prévu. La jeune fille s’opposa à ce mariage et trouva le moyen de dénoncer ses géniteurs. Elle parla de son problème à l’assistance sociale de son école qui prit la décision d’alerter la justice. La fille insista sur le fait qu’elle subissait de dures pressions de ces parents.

Au palais de justice de Thonon-les-Bains, une représentante du ministère public a indiqué plusieurs fois que la France s’oppose fermement au mariage forcé. Le cas flagrant qui se posait avec cette écolière ne pouvait donc rester impuni. La condamnation des parents indélicats a ainsi été prononcée par le juge.

Il s’agit d’une sanction pénale et pédagogique pour faire comprendre à ces personnes que le temps des mariages forcés est révolu. Aussi, cette sentence a été motivée par le fait que l’adolescente a été menacée d’abandon familial par ses parents.