Le drame de Brétigny est dû à un délabrement chronique

Tout le monde se souvient de l’horreur qui a suivi le déraillement du train à hauteur de Brétigny-sur-Orge il y a moins d’un an. Les premières enquêtes avancées ont enfin donné leur verdict et les autorités compétentes sont clairement mises en cause.

Pas un accident, mais bien une maintenance défaillante

Alors que la cause relative à un acte de malveillance avait été avancée dès les premières heures suite au déraillement du train, il s’avère que les causes réelles sont « humaines ». En effet, la maintenance du réseau comme des rames de train a été famélique. Les enquêteurs estiment même que ce niveau de délabrement n’a jamais « été vu ». Pour rappel, ce drame avait causé le décès de 7 personnes l’été dernier.