Une grève des contrôleurs aériens moins importante ?

Décidément, il s’agit de la période des grèves en ce moment au sein de l’hexagone. Après la SNCF, les intermittents du spectacle et les taxis, c’est au tour des contrôleurs aériens.

Des revendications estivales nombreuses

Depuis plusieurs jours, la grève est annoncée du côté des contrôleurs aériens. Finalement, celle-ci n’a été que « peu » suivi puisque les vols sont assurés à hauteur de 75 %. Les principaux aéroports touchés devraient concernés ceux se trouvant dans le sud de la France (départs vers le Maghreb et l’Europe du Sud).

Le dialogue avec les partenaires sociaux a été, une fois n’est pas coutume, constructif selon les sources syndicales.