L’Irlande joue la carte du saumon bio

Le saumon est un des aliments phares des périodes de fête. Depuis un certain temps toutefois, ce poisson a une mauvaise cote en raison des polémiques créées à propos par leurs conditions d’élevage et les substances réputées toxiques qui leur sont administrées.

La polémique sur le saumon de Norvège
La Norvège est le premier producteur mondial de saumon.Fournisseur de plus d’un million de tonnes par an, le pays est au cœur de la polémique. Il fat dire que les méthodes qui y sont employées ne sont pas du goût de la majorité des consommateurs. S’il y a bien quelques minorités qui avancent les arguments de la consommation, les majeures parties des amateurs de poissons n’hésitent pas à dénoncer des pratiques qui ne respectent pas l’écologie.Le saumon norvégien connait ainsi une baisse de popularité croissante qui risque de devenir problématique pour l’économie du pays.

L’Irlande, la nouvelle référence du saumon
Contrairement à la Norvège, l’Irlande mise sur des poissons d’origine bio. Des poissons issus de la pêche responsable, des conditions d’élevage appréciées par les consommateurs : il n’en fallait pas plus pour que l’Irlande mette en valeur sa différence. Les quelques 17.000 tonnes de production annuelle sont bien loin des chiffres mirobolants de son concurrent. Toutefois, les produits proposés ont l’avantage d’être bio. Un avantage certain lorsqu’on connait l’intérêt général croissant pour les produits naturels. En effet, 80% de la production de saumon irlandaise est certifiée bio.
L’Irlande se place comme challenger sérieux pour la Norvège, étant donné la demande croissante que connait actuellement le marché bio. Une croisade qu’elle mène de front en proposant une qualité de produits qui satisfait hautement un grand nombre de consommateurs. La politique de l’Irlande s’inscrit d’ailleurs dans la politique agricole commune qui souhaite procéder rapidement à une reconversion importante vers le bio.

Source : http://www.bio-boutique.net/