General Electric se met le gouvernement dans la poche

Dans le cadre du rachat d’Alstom par les Américains de General Electric, les émissaires d’outre-Atlantique ont réussi le tour de force de convaincre le gouvernement Valls en douceur.

Un rachat qui en dit long sur la santé économique française

Quand la France tousse, les Américains en profitent pour asseoir leur hégémonie mondiale. Le rachat d’Alstom par General Electric en est le meilleur exemple. Depuis quelques heures, le gouvernement français, par la voix d’Arnaud Montebourg notamment, s’est allié au géant germanique.

Cela va grandement faciliter les négociations complexes d’une telle opération financière. Le démantèlement du fleuron Alstom aura donc bel et bien lieu.